Loading...
You are here:  Home  >  News du Blog Nanarland  >  Current Article

Tommy Wiseau fait la (mu)muse

By   /   6 septembre 2010  /   No Comments

Vous vénérez The Room ? Alors cette news est pour vous. Vous n’avez pas encore vu The Room et vous vous lamentez en attendant le jour J ? Bonne nouvelle, cette news est également pour vous !

Vous vénérez The Room ? Alors cette news est pour vous. Vous n’avez pas encore vu The Room et vous vous lamentez en attendant le jour J ? Bonne nouvelle, cette news est également pour vous !

On savait déjà que Tommy Wiseau bénéficiait d’un mini-culte international et que son aura artistique avait réussi à déborder sur d’autres œuvres. Mais les offrandes prennent de l’ampleur avec l’arrivée… du jeu vidéo The Room !

The Man.
Entendons-nous, il ne s’agit pas d’une super production à la GTA où l’on dirigerait un Tommy ricanant dans son appartement entièrement digitalisé en 3D. Non, le jeu est est un pur travail à l’ancienne, de la 2D pixelisée avec des musiques en MIDI. Mais quelle dévotion et quelle jusqu’au-boutisme dans la réalisation : l’ensemble du film est présent, dialogues inclus, du point de vue du Joker de la côte Ouest. Mieux, il est possible de découvrir des endroits inédits comme l’antre de Dennis. Plusieurs passages bénéficient d’une animation hilarante (les parties de foot, les bastons…), le rire unique de Tommy est présent ainsi qu’un infâme bruit de succion lorsqu’il ouvre les yeux au petit matin. Un vrai délice vidéoludique. Prévoyez entre 30 et 45 minutes pour atteindre le dénouement, riche en rebondissements.
Honorez donc Tomfulp, le créateur du jeu : http://www.newgrounds.com/portal/view/547307
Et comme nous ne sommes pas sûrs d’en avoir déjà causé à tous, voici un lien vers une interview de Greg Ellery, l’acteur qui interprète l’énigmatique Steven dans The Room. Vous en apprendrez un peu plus sur méthodes de direction d’acteur de Tommy («  »Peter left. Now you are like Peter, but you are Steven ». »). Enjoy : http://blog.rifftrax.com/2009/06/12/rifftrax-interview-with-the-rooms-greg-ellery/
Greg Ellery.

    Print       Email

About the author

Adepte d'un toubifrisme radical proche de l'auto-destruction messianique, Kobal ne survit qu'en se pratiquant des perfusions intra-auriculaires de doublages à haute densité nanaromètrique. Le week-end, il anime des cérémonies occultes afin de permettre à l'âme de Bruno Mattéi de se réincarner dans le corps de Jeff Leroy.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>