Loading...
You are here:  Home  >  News du Blog Nanarland  >  Current Article

La magie des Noëls nanars

By   /   12 janvier 2013  /   5 Comments

Et bien oui, notre mets cinématographique préféré a tout autant droit que la dinde farcie à alourdir les estomacs des joyeux fêtards de fin d’année. La preuve, cette niouze va s’attarder quelques instants sur une niaiserie filmique aussi inimaginable que riche en siruposité déviante. En effet, imaginez que le réalisateur David DeCoteau – pour mémoire spécialiste ès zéderies homoérotiques pseudo-horrifiques qui voient en chaque instant possible l’occasion de dévoiler les torses glabres de jeunes éphèbes impudiques – a eu une soudaine et incompréhensible envie de tourner un film de Noël pour toute la famille. Y’a déjà là de quoi relever un sourcil de surprise… bientôt rejoint par le deuxième, lorsque l’on sait que le casting est entièrement composé de légendes antiques de la série B américain (autrement dit des has-been). Mais des has-been qu’on surkiffe, chez Nanarland ! Jugez sur pièce : Cynthia Rothrock, Christopher Mitchum, Gary Daniels et Daniel Bernhardt ! Un atout que l’affiche de Santa’s Summer House met fièrement en avant.

 

 

Et non, vous ne rêvez pas, David DeCoteau a bel et bien réalisé son X-Mas Expendables d’été ! Mais attention à ne pas laisser les tatanno-maniaques s’emballer trop rapidement. Je vous l’ai dit, il s’agit là d’un film familial, avec les bons sentiments, la magie de Noël, un lieu unique, une photographie dégueulasse et tout le tintouin. Avec en plus de vrais morceaux de scénario qui n’ont pas du tout l’air débiles comme le montre la bande-annonce : http://vimeo.com/50779211

Personnellement, je ne suis pas sûr d’avoir tout bien compris (j’ai dû rater un jet de santé mentale), mais il semblerait bien que Chris Mitchum et Cynthia Rothrock se prennent pour Pépé et Mémé Noël. Drôle de reconversion professionnelle, mais après tout, pourquoi pas. Surtout que cela n’a pas l’air d’avoir modifié le jeu d’acteur de Chris ni d’avoir changé les goûts esthétiques uniques de Cynthia. Et dire que certains ont moqué les menaces de fin du monde…

    Print       Email

About the author

Adepte d'un toubifrisme radical proche de l'auto-destruction messianique, Kobal ne survit qu'en se pratiquant des perfusions intra-auriculaires de doublages à haute densité nanaromètrique. Le week-end, il anime des cérémonies occultes afin de permettre à l'âme de Bruno Mattéi de se réincarner dans le corps de Jeff Leroy.

5 Comments

  1. Le Fa dit :

    Hihihihihihihihihi, j’ai bien ri, merci!

  2. John Shaft dit :

    Chris Mitchum qui sourit : moi je dis fake !

  3. Ouate_de_Phoque dit :

    ça alors, mais c’est alain Chamfort à gauche de l’affiche !!

  4. Schmurtz dit :

    Le chien semble assez bon acteur…

  5. vivien gerald dit :

    Imaginez tracy lord dans cette bouse en gentille maman puritaine.

Répondre à Schmurtz Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>