Loading...
You are here:  Home  >  Autour du nanar  >  Current Article

L’agenda des soirées nanars : février 2013

By   /   30 janvier 2013  /   No Comments

Le mois de février sonne déjà à la porte et s’annonce encore bien chargé en soirées de toutes sortes. Des Charlots, du Tommy Wiseau, du Neil Breen, du bis…

Enfin à Paris surtout, parce qu’à part Thionville et la Belgique ça sent un peu la misère côté soirées délires hors de la ville  lumière, devenue capitale incontestée du nanar en plus du jambon et des champignons. Mais bon faut nous prévenir à temps aussi ! On a réussi à rater une soirée Ilsa à Rouen (enfin de toute façon, on n’y aurait pas été, Rouen, c’est loin et c’est plein de Normands).

Enfin voici ce qui s’annonce pour le mois le plus cours, en attendant bien entendu les gros morceaux habituels du début d’année: la 9ème Nuit Excentrique fin mars et la 4ème Nanar Party genevoise d’avril…

 

 

Du vendredi 1er au dimanche 3 février : Trazegnies (Belgique – province du Hainaut près de Charleroi) -Place Larsimont-Hôtel de Ville

Le site les charlots.net organise 3 jours de festivités autour des Charlots : Des films, des expos, des docs en présence de Jean Sarrus, Jean-Guy Fechner et Richard Bonnot


Plus de précisions sur la page Facebook du festival

 


Vendredi 1er février : Paris 12 e – La cinémathèque Française 51, rue de Bercy – (Métro Bercy)

Cycle :Cinéma bis, Universal: Science Fiction

20h00

La Cité pétrifiée
(The Monolith monsters)
de John Sherwood
Etats-Unis / 1957 / 77′ / VOSTF / HD Cam
Avec Grant Williams, Lola Albright, Les Tremayne.
Après la chute d’une météorite dans le désert californien, près de la petite ville de San Angelo, des humains sont retrouvés changés en statues de pierre. Où l’on découvre qu’au contact de l’eau, les éclats de météorite deviennent de gigantesques monolithes menaçant toute la vallée.

22h00

Le Peuple de l’enfer
(The Mole People)
de Virgil Vogel
Etats-Unis / 1956 / 77′ / VOSTF / HD Cam
Avec John Agar, Cynthia Patrick, Hugh Beaumont.
Quelques scientifiques se rendent dans une région reculée d’Asie. Après une terrible avalanche et de nombreuses péripéties, un éboulement fortuit va les mener dans les profondeurs où ils découvrent une vieille cité abandonnée et une antique peuplade d’albinos vivant loin de toute lumière.

Plus d’infos

 

 

Jeudi 7 février: PARIS 11e – La Cantada II 13 rue Moret – (metro Ménilmontant)

Les irrécupérables de Pas de Pitié pour les Navets vous présente : I’m here…. Now

de Neil Breen (1h25, VO mais anglais basique, 2009)

Le trailer fou
Et ya pas que moi qui le dit :-)

Laissons leur la parole : Avant de fêter la venue de Tommy Wiseau le 16 Février chez nos cousins de Panic! Cinéma, nous mettons le projecteur sur la nouvelle sensation indie/WTF du moment: Neil Breen. Lorsqu’un ersatz filmique des frères Bogdanov décide de suivre son cœur de citoyen responsable et de se transformer en un Terminator prophétique capable de figer les méchants politiciens véreux cela donne I AM HERE…NOW, l’un des plus consternant et hallucinant nanars que l’on nous ait donné la chance de diffuser à Pas de Pitié (l’équipe a pris une semaine de RTT pour s’en remettre)
Avec ce manifeste, il signe son « Tree of Life » du pauvre avec l’aide de machinos myopathes, d’acteurs recalés à « Plus Belle la Vie » et de monteurs sous Xanax.

Bref un film qui va faire jurisprudence dans la nanar, on vous l’assure !! (Tu crois pas si bien dire on prépare du lourd sur le zozo et sa filmo de malade sur Nanarland)
+ CUT 100% « Just do it yourself »

L’EVENT FB

PAF: 3 euros (collation incluse)

 


Vendredi 15 et samedi 16 février : Paris 12 e – La cinémathèque Française 51, rue de Bercy – (Métro Bercy)

Carlos Enrique Taboada, le chaînon manquant de l’épouvante mexicaine

Vendredi 15 février
20h00

El Libro de piedra
de Carlos Enrique Taboada
Mexique / 1969 / 100′ / VOSTF / Numérique
Avec Marga López, Lucy Buj, Joaquín Cordero.
La jeune Sylvia prétend avoir un camarade de jeu nommé Hugo, mais sa famille pense qu’il s’agit d’un être imaginaire incarné par une statue présente dans leur jardin. D’étranges phénomènes vont bientôt bousculer les certitudes de la famille.

22h00

Hasta el viento tiene miedo
de Carlos Enrique Taboada
Mexique / 1968 / 88′ / VOSTF / Numérique
Avec Alicia Bonet, Marga López, Olivier Maricruz.
Une jeune fille est internée dans un centre psychiatrique. Elle commence rapidement à avoir des visions horrifiques d’une ancienne patiente du centre qui s’était suicidée un an auparavant.

samedi 16 février

20h00

Más negro que la noche
de Carlos Enrique Taboada
Mexique / 1975 / 102′ / VOSTF / Numérique
Avec Susana Dosamantes, Claudia Islas, Helena Rojo.
Quatre femmes s’installent dans la maison d’une vieille tante. D’étranges évènements se manifestent et laissent à penser qu’un sombre secret se cache derrière les murs.

22h00

Veneno para las hadas
de Carlos Enrique Taboada
Mexique / 1984 / 89′ / VOSTF / Numérique
Avec Elsa María Gutiérrez, Ana Patricia Rojo, Leonor Llausas.
Une petite fille d’aristocrates solitaire devient l’amie d’une mystérieuse autre fille qui rêve de devenir sorcière. Leurs jeux sont de plus en plus macabres, une escalade qui les conduit au meurtre.

Plus d’infos

 

 

Jeudi 16 février : Paris 4ème – Le Nouveau latina 20 rue du Temple (métro Hôtel de ville ou Rambuteau)
Panic cinéma présente The Room en présence de Tommy Wiseau et Greg Sestero

2 horaires 19 h30 – 22h (plein !)

The Room
Etats-Unis- 2003 – 1h39
Avec Tommy Wiseau – Juliette Danielle – Greg Sestero
Véritable aberration, enchaînant des énormités pour aboutir sur du vide, « The Room », rare exemple de nanar estampillé « cinéma indépendant américain » est une sorte d’apothéose de non-narration, qui, sous des apparences professionnelles, déconstruit la grammaire cinématographique, jusqu’à mériter d’être montré dans des écoles de cinéma comme catalogue des erreurs à ne pas commettre quand on tourne un film. Le véritable miracle, en tenant compte des rumeurs sur le tournage, est encore de voir ce film achevé, avec un début, un milieu et une fin, tel un triomphe du caprice de Tommy Wiseau. Ce qui n’apparaît au spectateur distrait que comme un mauvais mélodrame de plus constitue, pour le cinéphile attentif, une monstruosité biscornue digne d’être vue, revue et analysée, pour la plus grande édification du public amateur de nanars. A voir au moins une fois pour le croire.

C’est clairement « the event of the month » et comme toutes les places sont parties en un tour de main mi janvier pour la session initiale de 22 h, une seconde a été organisée pour 19h30. Si elle se remplit trop vite, ça vaut le coût d’essayer de guetter les infos et les désistements de dernière minute sur leur Facebook. La présence du démiurge auteur-réalisateur-producteur-acteur principal Tommy Wiseau tenant du nirvana ! La Nanarland Team sera représentée

 

 

Jeudi 21 février: PARIS 11e – La Cantada II 13 rue Moret – (metro Ménilmontant)

Pas de Pitié pour les Navets vous dit fuck avec : Les aventures de Ford Fairlane

LES AVENTURES DE FORD FAIRLANE de Renny Harlin 1991 VF 1H30
Avec Andrew Dice Clay, Lauren Holly et Ed O’Neil (notre Al Buddy dans le rôle de l’Inspecteur Anus)

Le trailer VO:

A Pas de pitié, on est pas sectaire et on se fait plaisir avec l’un des plus cool mais aussi l’un des plus confidentiel actionners que les 90′s aient produites !!
Ce petit bijou WTF narre les aventures du détective privé Ford Fairlaine, croisement d’un Dick Rivers ubër misogyne et d’un Ace Ventura sous perf de VIAGRA errant dans le milieu légèrement cocaïné des majors de l’industrie du disque.
Mais lorsque l’un des animateurs phare d’une radio californienne se fait désouder, Ford se lance à la recherche des ses meurtriers.
Entre les tournages de Die Hard II et de L’Ile aux pirates, Renny Harlin se voit propulsé par Joel Silver lui-même aux commandes de cette superproduction au script partant volontairement en couilles toutes les 3 minutes et aux péripéties dignes des plus dingues épisodes d’Hanna Barbera.
Rajoutez à cette pépite une VF délirante orchestrée par une horde de doubleurs en constante roue libre, se lâchant sur les insultes et sur les blagues en dessous de la ceinture.

Le film n’étant sorti en France qu’en DVD et restant à ce jour injustement méconnu, nous vous proposons de le découvrir ou le re-découvrir en notre compagnie lors d’une soirée qui s’annonce sacrément rock n’roll !!
+CUT 100% Misogyne

Devenez membre du groupe!

PAF: 3 euros (collation incluse)

Vendredi 22 février (20h30) – Thionville (57) Cinéma Le Scala, 23 place du marché

Les nuits bis de la Scala (épisode IV)

Là c’est limite parce qu’on est dans le bon bis assumé plus que dans le nanar proprement dit mais bon exceptionnellement…

Cabin Fever
De Eli Roth (Etats-Unis) avec Rider Strong et Jordan Ladd. Horreur VOST 1h34 2002

Dans le but de fêter dignement la fin de leurs études, cinq jeunes gens louent un chalet perdu au fond des bois. Mais les réjouissances tournent au cauchemar lorsqu’un ermite infecté par un virus dévoreur de chair fait son apparition… Avec ce premier long-métrage réalisé en 2002, Eli Roth (les deux premiers chapitres d’ Hostel et le très attendu Green Inferno) n’a visiblement pas su faire l’unanimité au sein de la communauté des fans de films de genre. Trop avare sur l’hémoglobine pour les uns, trop parodique pour les autres… Rares sont ceux à avoir immédiatement remarqué les nombreuses qualités de cette petite production horrifique au budget anémique. Pourtant, cette déclaration d’amour au cinéma brutal de la vague 70-80 (Delivrance,Texas Chainsaw, Evil Dead) et à l’univers de David Lynch (Twin Peaks n’est jamais très loin) possède de sérieux atouts (bande-son diablement efficace, effets spéciaux convaincants, photographie somptueuse…) qu’il serait criminel de passer sous silence! Angoissant et hilarant, Cabin Fever est une oeuvre mésestimée qui mérite d’être réhabilitée de toute urgence.

L’Au-delà
De Lucio Fulci (Italie) avec Catriona MacColl et David Warbeck. Horreur. VF 1h27 1981

Louisiane, 1927. Pour avoir osé immortaliser sa vision de l’enfer sur une toile, un artiste-peintre, accusé de sorcellerie, est crucifié et défiguré à la chaux vive dans les sous-sols d’un hotel par une foule de villageois hystériques. 54 ans plus tard, Liza Merril (la douce Catriona MacColl) hérite de cette impressionnante bâtisse qu’elle envisage de rénover dans la perspective d’une prochaine réouverture. Mais rapidement, des évènements surnaturels vont venir compromettre ses projets. Tout porte à croire que l’hôtel a été construit sur l’une des sept portes de l’enfer… Solide artisan du cinéma transalpin (plus d’une cinquantaine de films au compteur), Lucio Fulci s’est surtout distingué en devenant au début des années 80 « le poète du macabre » à la suite d’une série de 4 long-métrages offrant la part belle aux corps putréfiés, aux pluies d’asticots et aux énucléations sauvages… L’au-delà est peut-être l’oeuvre la plus aboutie et viscérale de cette tétralogie dédiée à la gloire des morts-vivants. Faisant fi de toute logique narrative, le film est une succession de vignettes cauchemardesques qui ne recule devant rien pour provoquer le dégoût et la peur… Un classique du cinéma bis.

Tarif unique de 9e. La possibilité est offerte aux spectateurs de ne choisir qu’un seul film en s’affranchissant du prix d’un billet soit 4,50e. La projection de Cabin Fever débutera aux alentours de 20h30. L’au-delà commencera quant à lui vers 22h30.

 


Vendredi 1er mars : Paris 12 e – La cinémathèque Française 51, rue de Bercy – (Métro Bercy)

Cycle :Cinéma bis, soirée vengeance

Double combo de gala avec rien moins que deux films chroniqués dont le très rare…

20h00

Vendicator
(Windicator)
de Willie Milan
Philippines / 1984 / 86′ / VF / 35 mm
Avec Anthony Alonzo, Paul Vance, Alicia Alonzo.
Pour avoir tué un chef de gang en état de légitime défense, l’inspecteur Wools est révoqué. Mais les amis de la victime ne s’estiment pas vengés pour autant.

22h00

American Ninja 3
(American Ninja: Bloodhunt)
de Cedric Sundström
Etats-Unis / 1989 / 90′ / VOSTF / 35 mm
Avec David Bradley, Steve James, Marjoe Gortner.
Afin de venger la mort de son père, Sean est devenu ninja. Izumo, son maître, est enlevé par d’autres ninjas pour le compte de Saxon, qui veut amener Sean à lui.

Plus d’infos

    Print       Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>