Loading...
You are here:  Home  >  Autour du nanar  >  Current Article

L’agenda des soirées nanars : mars 2019

By   /   1 mars 2019  /   3 Comments

cover

 

Mais non la dure réalité vient vous frapper par surprise.

Mauvaise nouvelle pour tous les amateurs de mauvais films et de spectacles délirants parisiens: la Cantada va fermer ses portes en mai prochain. La Grotte chaude, GloryLOL et Cinéma de clapier vont se retrouver sans séances fixes pour ne citer que les soirées cinéphiles. Un vrai coup dur pour l’amateur de cinéma autre dans la capitale. Evidemment nous allons suivre cela au plus près en espérant que toutes ces équipes qui font un excellent travail puisse rebondir au mieux.

En attendant pour se consoler le mois de mars sera bien chargé une fois encore avec vraiment des raretés un peu partout.

A noter que la Cinémathèque parisienne organise ce mois-ci 3 soirées bis sur Erich Von Stroheim, le polar français et Sergio Sollima mais rien de nanar à chaque fois.

Signalons aussi même si nous ne sommes pas dans la nanar à proprement parler mais dans le cinéma déviant les séances organisées par 1kult au cinéma les 7 Batignoles à Paris avec une carte blanche à Bertrand Mandico

Edit: rajout d’une soirée avec Samouraï Cop organisée par l’équipe d’United Artists au café de Paris… à Paris (logique) le mercredi 6 mars.

 

Mercredi 06 mars 19h30 Paris 11e – Le café de Paris – 158 rue Oberkampf

52918044_434285623979227_1927733656344854528_n

 

Flics, samouraïs, perruques et katanas…

Après nos soirées projection The Room et White Fire, The United Artists vous propose une autre séance nanar culte !
Venez (re)découvrir SAMURAÏ COP lors de notre projection exceptionnelle !

Programme : Film et animations.

Samuraï Cop c’est, ce qu’on peut appeler, un bon gros film de merde. Oubliez tout ce que vous pensez savoir sur le cinéma d’action… Samuraï Cop vous attend !

Accueil dès 19h30 pour prendre un verre, parler, discuter, manger…
Nous vous avons préparé un jeu avec des cadeaux à gagner…
La projection débutera vers 20h30.

Tarif : ENTRÉE 1€

BOISSONS / RESTAURATION / DINER POSSIBLE SUR PLACE et dans la salle de projection (burgers, frites, plats de charcuterie, de fromage, bière, vin… ) à petit prix.
Merci de prendre au moins une consommation.

 Réservez vos place en avance sur Weezevent :

 

Jeudi 07 mars  20h30 PARIS 11e – La Cantada II 13 rue Moret – (metro Ménilmontant)

Les Rendez-vous de la grotte chaude
Tous les 1ers jeudis du mois, La Grotte Chaude vous accueille dans son antre et vous projette les trésors de sa collec’ de films fous, cultes, pétés et barrés !! Du bis qui déride, du Z qui déglingue, de la série B qui défonce, du nanar qui tâche… Vous en voulez ??? Vous en aurez !!! Viendez vous émerveiller, vous oublier, vous fendre la gueule et élargir votre culture G pour briller en société !!

Notre équipe de jeunes déviants dynamiques vous donne RDV tous les mois pour rire, jouer, grignoter et picoler entre cinéphages mal élevés !!
DRAGON BALL:

Ssawora Son Goku, Igyeora Son Goku Ryong Wang(1990, 1h45, Vostfr) 

 

RDV03.jpg_2845
Son Goku est un enfant sauvage qui habite seul au beau milieu de la forêt depuis que son papy est mort. Un jour, il rencontre Bulma, une jeune citadine qui est en quête des mystérieuses boules de cristal. Ensemble, ils vont se lancer dans une aventure riche en péripéties et en rencontres surprenantes…
Venez découvrir cette adaptation coréenne en live-action de « Dragon Ball » qui a 2 particularités: elle n’est absolument pas officielle… mais c’est certainement la plus fidèle qu’on ait jamais vu ! Séquences d’action surréalistes, créatures cartoonesques, effets spéciaux stupéfiants et budget riquiqui pour un film maous costaud ! Diffusé pour la première fois dans une version sous-titrée en français, ce film risque fort de vous mettre en PLS. Il sera précédé par la diffusion d’un court-métrage tout aussi déjanté: « Un Clochard Pour Deux Salopards » de Sebastien Le Gallo ! Un film dont les bastons n’ont rien à envier à celles de Dragon Ball Z ! Comme d’hab, on vous réserve quelques surprises et un jeu qui vous permettra de gagner des cadeaux super chouettes, voire extra fous !
Séance Gratuite !

 

Vendredi 8 mars -21h-  Toulouse (31) La Cinémathèque 69 rue du Taur – métro Capitole 

Extrême CinémaThèque

L’Invasion des soucoupes volantes (Starship Invasions)

L_invasion_des_soucoupes_volantes

 

Ed Hunt. 1977. Can. 90 min. Coul. 35 mm. VOSTF. 

Un film canadien d’invasion extraterrestre tardif et un rien anachronique. Un film d’abord appelé War of the Aliens puis Alien Encounter. Le premier titre fut jugé trop proche de Star Wars, le deuxième trop voisin de Close Encounters of the Third Kind (Rencontres du troisième type). Mais la vérité se situe entre les deux, les colossaux moyens hollywoodiens en moins. Sur Terre, une épidémie de suicides et deux clans extraterrestres qui s’affrontent pour la domination de la planète. Christopher Lee en alien télépathe engoncé dans un improbable costume phallique, des robots, des écrans qui font « Bip ! Bip ! », une musique groovy tout droit sortie d’un épisode de Starsky et Hutch, et une base sous-marine en forme de pyramide peuplée d’extraterrestres en leggings ! Au final, l’impression de jouer une partie de Space Invaders à l’intérieur d’un mauvais rêve.

 

 

Du 13 mars au 31 mars Bruxelles 

Du 20 mars au 04 avril Liège

Le festival OffScreen revient pour sa 12ème édition à Bruxelles et à sa 6 ème à Liége.

 

offscreen-film-festival_1

 

Le double festival revient illuminer la Belgique avec un énorme programme incluant du Ed Wood, du Roberta Findlay, du Mondo, du Super Mario Bros entre autre. Si vous êtes dans le coin, c’est le rendez-vous à ne rater sous aucun prétexte.

Le programme bruxellois

Sa version liégeoise

 

Vendredi 15 mars  20h30 PARIS 11e – La Cantada II 13 rue Moret – (metro Ménilmontant)

Cinéma de Clapier
Si vous êtes de passage à Paris, venez voir nos vieux dossiers cinématographiques WTF ! Sho Kosugi, JCVD, Andy Sidaris et consorts vous donnent rendez-vous pour déguster entre amis de bons vieux nanars sur grand écran…

 

LE PLUS GRAND COUP DE POING

En Büyük Yumruk Çetin Inanç (Vostfr, 1h15, Turquie 1983) 

 

CDC-03.jpg_2846

« Le Flic ou Voyou Turkish Version ! »
Un méchant parrain huileux et mangeur de pommes sévit en ville. Heureusement Cüneyt Arkin, surnommé le « Alain Delon du Bosphore », acteur mythique du cinéma turc qui, à lui seul, a propulsé Turkish Star Wars au rang de plus mauvais film du monde va jouer les « Eliminator » d’Anatolie pour défendre la veuve et l’orphelin à grand coups de tatanes virevoltantes et hystériques.
L’intrigue du film (si elle existe) n’a ici aucun intérêt Ce film est en soi un trip hallucinatoire sous acide où le mauvais gout se dispute à la violence aussi brutale que ridicule. Le rythme effréné des stock-shots issus de plusieurs films occidentaux (Bons Baisers de Russie, French Connection, Goldfinger, Cercle Noir, etc) se dispute à celui des faux raccords, ce qui nous fait dire que ce film ne contient pas de faux raccord, il EST un faux raccord à lui tout seul !
Ce film réalisé par Çetin Inanç est au polar ce que l’immense Turkish Star Wars (du même réalisateur) est à la SF : un sommet de massacre du montage, de la réalisation, et le tout avec un bon goût cinématographique sauce kebab aux confins de l’hystérie.
Ce film propulse le nanar au rang d’art tant il réussit à perdre le spectateur dans un délire de stock-shots, de cascades grandguignolesques, de méchants ridicules dont une copie frelatée de Richard Kiel (le « Requin » des James Bond avec du papier alu sur les dents) et de poses de bogosse d’un Cüneyt Arkin au sommet de son art avec son œil désabusé, le verre à la main et son uppercut vengeur.
Et ne parlons pas de la bande « originale » de ce film, qui se situe entre le pillage d’Ennio Morricone et de John Carpenter !
« La Turquie, une certaine idée du copyright… »
La séance sera ponctuée d’animation, d’un jeu et d’une surprise à la gloire du cinéma Made in Turquie des années 80…
P.a.F: 3 € (carottes incluses)

 

Mercredi 20 mars  Dijon (21) – 21 h - La vapeur – 42 avenue de Stalingrad

La Cinemathek de Mr Duterche et La Vapeur présente, en partenariat avec Ciné2Genre :

King Kong revient ! (A.P.E)

 

53169374_2369232323306191_2237486341250088960_n

Un film de Paul Leder
(1976 / 87 mn / VF / USA-KR)

« Ersatz à la kong »
Un gorille géant s’échappe d’un navire le ramenant en Corée du Sud dans le but d’en faire une attraction touristique. Après avoir combattu un requin géant, il débarque sur les côtes de Corée, tombe amoureux d’une jeune femme et va foutre un gros bordel sur sa route direction Séoul. Plus qu’un remake du célèbre « King Kong » , « King Kong revient ! » lorgne plutôt du côté d’un « Godzilla » déguisé version nanar. Au niveau des effets spéciaux, c’est l’apothéose du kitch et de la maquette, comme par exemple cette scène culte dans laquelle l’homme dans son costume de singe combat un requin (mort) dans une piscine, ou bien cette figurine de vache en plastique que notre singe « géant » va délicatement enjamber avant de faire un doigt d’honneur (au sens propre) aux militaires venu le combattre. Le résultat est un film ridicule au charme délicieusement kitch et à l’humour résolument décalée, typique du cinéma d’exploitation des années 70′, surfant sur des concepts à la mode.

 

Vendredi 29 mars 20h30 Thionville (57) – La Scala Boulevard Foch 

Les nuits Bis de la Scala

Episode 7-Saison VII

LE CHAT A NEUF QUEUES

Le_Chat_a_neuf_queues
De Dario Argento (Italie-France-Allemagne) avec James Franciscus & Karl Malden. Giallo VOST DCP 1h52 1971
Le reporter Carlo Giordanni (James Franciscus, la star de La Mort au Large) et Franco Arno, un ancien journaliste devenu aveugle, enquêtent sur le meurtre d’un membre de l’institut Terzi, spécialisé dans la recherche génétique et les prédispositions chromosomiques à la violence… Valeur sûre des Nuits Bis (au même titre que John Carpenter), Dario Argento revient après seulement 5 mois d’absence sur l’écran de votre salle de cinéma préférée. On aurait adoré vous projeter un bon film de ninja mais la demande pour du Giallo est bien plus forte… Les mises à mort à l’arme blanche en cinémascope, les partitions d’Ennio Morricone en Mono et les enquêtes tarabiscotées qui multiplient de façon presque indécente les fausses pistes… Tous ces éléments sont réunis une fois de plus dans le second volet de la trilogie dite-animalière du Maestro : Il Gato a nove code. Une œuvre certes moins ambitieuse et expérimentale que son oiseau au plumage de cristal (ou ses 4 mouches de velours gris) mais tout aussi efficace quand il s’agit de créer un suspense insoutenable à partir d’un simple verre de lait. Hitchcock n’aurait pas fait mieux.

suivi de
LA NUIT DES VERS GEANTS

la_nuit_des_vers_geants_photo_1
De Jeff Lieberman (Etats-Unis) avec Don Scardino & Jean Sullivan. Horreur-comédie VOST DCP 1h32 1976
Suite à une tempête aussi violente qu’inattendue, une petite ville du Sud des Etats-Unis commence progressivement à plonger dans le chaos lorsque des vers devenues soudain très dangereux, sortent de terre et grouillent partout où ils peuvent. Le jeune Mick, de passage dans le coin, tente de repousser cette attaque et de découvrir le pourquoi du comment. Si vous avez écumé les vidéoclubs du coin dans les années 80, vous n’avez certainement pas pu passer à côté de la jaquette du premier long-métrage de Jeff Lieberman qui montrait un vers de terre de la taille de King Kong en train de menacer une pauvre victime dont le visage était recouvert de spaghetti … Une illustration parfaitement mensongère puisque les lombrics du film ne sont pas plus gros que ce que vous pourrez trouver en creusant dans votre jardin. Par contre, ils sont des millions et leur appétit est insatiable ! Petite série B devenue culte avec le temps, Squirm (un titre bien moins malhonnête) s’inscrit dans la grande tradition du film d’attaque animale. Un sous-genre horrifique dont le futur réalisateur de Survivance (just before dawn) semble avoir bien étudié les mécanismes. On pourrait même l’accuser d’avoir un peu trop regardé sur la copie du voisin tant la trame est similaire aux Oiseaux de Hitchcock… Divertissant à défaut d’être original.

Le prix de la nuit Bis est de 12 euros. La possibilité est offerte aux spectateurs de ne choisir qu’un seul film en s’affranchissant du prix du billet soit 7 euros 50. On enfilera les gants en cuir à partir de 20h30. Après un bon petit café bien chaud, on enchainera avec les vers géants. On sera aux alentours de 23h NB : L’acquisition d’une carte d’abonnement peut réduire le prix de façon drastique.
Venez nombreux à cette septième nuit bis de la saison pour profiter d’un double-programme exceptionnel. Deux long-métrages (interdit aux moins de 12 ans pour le premier et étrangement 16 pour le deuxième) avec café et soft drinks offerts pendant l’entracte et cadeaux en pagaille !

    Print       Email

3 Comments

  1. Geoffrey dit :

    Pour les nanardeurs Strasbourgeois, l’Elastic Bar va passer 2 nanars le dimanche 31 mars à 20h.
    D’abord Samurai Cop puis Hellgate :)

    https://www.facebook.com/events/276477833278527/

  2. Moustachio dit :

    Mais c’est toute la Candata qui ferme ou « juste » les soirées nanars qui ne s’y feront plus ?

  3. Helena dit :

    Est-ce que les gens vont regarder ces films https://streamingcomplet.video/ ou pas?

Répondre à Moustachio Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>