Loading...
You are here:  Home  >  Autour du nanar  >  Current Article

L’agenda des soirées nanars :novembre 2015

By   /   2 novembre 2015  /   No Comments

group2Nouvelle fournée de soirées cet automne. Enfin comme toujours, nous ne pouvons parler que de ce qui est annoncé dès le début du mois. On a ainsi raté le mois dernier faute d’infos à temps les Rats de Manhattan au mythique Brady ou une soirée « stop ou encore nanar » à Illkirch en Alsace. Dommage alors n’hésitez pas à compléter dans les commentaires les manifs qui auraient pu échapper à votre serviteur.

Novembre c’est toujours un bon mois de festival avec Extreme Cinéma à Toulouse, le Rayon Fantastique à Angoulème et le PIFFF dans la capitale.

Pour l’instant toujours pas de reprise des soirées AOA à la boulangerie du Prado à Lyon. Quand à la Scala elle reste dans la série B : la prochaine nuit bis de Thionville est une fois de plus certifiée 100% nanar free puisque le 27 novembre on passe les copies DCP VOST de New York 1997 et les Guerriers ….. de la nuit… Dommage, ceux du Bronx avaient largement leur place à cette soirée ! De même, la cinémathèque française oeuvre plutôt dans le bis plutôt de qualité avec une soirée consacré au cinéaste Miklos Jancso le 6 et un double programme bronsonnien Soleil Rouge et le justicier dans la ville n°2, le 13…

Edit: suite à commentaire sur le facebook nous rajoutons la Nuit Lune Noire à Bordeaux le 11.

Du lundi 02 novembre au samedi 07 novembre: Toulouse (31) La Cinémathèque 69 rue du Taur – métro Capitole  

Festival Extreme Cinéma 17ème édition

12063570_10153014189176470_7139504265892007150_n

Effronté, désinvolte, taquin mais surtout imprévisible, le festival Extrême Cinéma organisé par la Cinémathèque de Toulouse trace en toute décontraction de nouvelles et inattendues perspectives cinéphiles. Des invités de prestige (Yves Boisset, Marthe Keller, Ovidie et l’insurpassable Jean-François Rauger) Un gros gros programme qui bien qu’annoncé sur l’affiche à partir du mardi 03 semble en fait débuter dès le lundi 02 par une première soirée Clutchorama avec rien moins que Starcrash. Evidemment avec la date un peu tardive de cet agenda on se chevauche un peu mais ça vaut le coup d’oeil.

Pour tout savoir

 

Mercredi 11 novembre 20h45: Bordeaux (33) – Cinéma Utopia – 5 place Camille Julian 

Soirée Lune Noire n°3

tumblr_mij4mx9dNl1qf9djko2_1280

The Incredible Melting Man

USA, 1977, couleur, 1h24.
Projection en 35mm – VF -
Interdit aux moins de 16 ans

Quand Monoquini et Trash Times font chauffer le projo de l’Utopia une nuit de Lune Noire, c’est pour atteindre le point de fusion de la cinéphilie et du mauvais goût craspec.

La carte blanche offerte au fanzine bordelais dédié depuis 1996 aux impopulaires de la Pop Culture, ne sera pas immaculée, mais entachée de pus et d’autres fluides gluants, avec la diffusion du rarissime « The Incredible Melting Man » (1977) en projection 35mm. Jamais revu depuis sa sortie, il y a près de 35 ans dans nos salles françaises, ce « Monstre qui vient de l’espace » se pose à la croisée du film de SF rétro et du film d’exploitation décomplexé à vocation des Grindhouses.
Unique survivant d’une mission sur Saturne bombardé de radiations cosmiques, Steve West, de retour sur Terre, va littéralement se liquéfier de manière progressive au fil du film et de ses assauts meurtriers non moins dégoulinants. Perdu entre « La Guerre des étoiles » et le vidéoclip « Thriller » de Michael Jackson, cette bande fait tâche dans la filmo de Rick Baker, magicien des effets spéciaux, oscarisé pour « Le Loup-garou de Londres » et « Men in Black ». On pense au « Pionnier de l’espace » de Robert Day, au « Monstre » de Val Guest, mais aussi au « Toxic Avenger » et aux dessins répugnants d’un Graham Ingels pour EC Comics, dans cette bouillie celluloïdée estampillée American International Pictures, le principal studio pourvoyeur de séries B des années 50 à 70. Un gage de qualité à prendre au second, voire troisième degré… de radiation.

Attention !! En bonus, une session intensive de bandes-annonces vous sera proposé en amont pour vous préparer à l’horreur, et un sas de décontamination sera mis à votre disposition pour vous détendre à tout moment, avec fanzines et rafraîchissements.

Le Facebook de l’évenement.

 

Du Mardi 17 au Dimanche 22 novembre : Paris (2ème) – le Grand Rex – 1 boulevard Poissonnière

5 ème Paris International Fantastic Films Festival

PIFFF2015

Sous les bons auspices (entre autres) de l’ami Cyril Despontin, le PIFFF investit cette année le Grand Rex pour offrir le grand frisson à tous les amateurs de fantastique déjanté.

Après un début d’effeuillage aguicheur, place au full frontal avec le déshabillage intégral de cette cinquième édition du Paris International Fantastic Film Festival qui se tiendra – on le re­re­re­re­répète – du 17 au 22 novembre prochains au Grand Rex.

Au rayon des avant-­premières, on poursuit avec le thriller suffocant Blind Sun de Joyce A. Nashawati, un premier long­métrage solaire et angoissant qui ne donne pas envie de partir en vacances en Grèce ; le stratosphériquement barré The Virgin Psychics de Sono Sion, une comédie SF très très sexy qui risque de susciter quelques tensions corporelles bien localisées ; le post­apocalyptique The Survivalist de Stephen Fingleton, un film d’anticipation ultra minéral et d’un réalisme unique ; le film d’infectés Don’t Grow Up de Thierry Poiraud où grandir équivaut à mourir pour de chers adolescents menacés par des adultes plutôt enragés ; le gorissime film à sketches Southbound, emballé par la même équipe de frondeurs que le radical V/H/S qui déroule ici un univers entre les EC comics et La Quatrième dimension ; et enfin Green Room de Jeremy Saulnier, un survival choc à la John Carpenter qui oppose des musicos punks à des skinheads très remontés dans une partie de cache­cache où le sang coule à flots.

Nouveauté de la programmation 2015 : une séance jeunesse inaugurée cette année par le long­métrage d’animation Dofus le film – livre 1 : Julith de Jean-­Jacques Denis et Anthony « Tot » Roux, adaptation très attendue du célèbre MMORPG créé par Ankama en 2004.

Enfin, vu qu’il faut du culte et des séances qui vont avec, le PIFFF 2015 vous propose de (re)découvrir en copie restauréeDarkman de Sam Raimi, Incidents de Parcours de George A. Romero, The Thing de John Carpenter et L’Enfant miroir de Philip Ridley.

 

Mercredi 18 novembre 21 h. Dijon (21) La Vapeur -  42 avenue de Stalingrad  

La cinemathek de Mr Duterche

10406585_10153726490468875_1235781300667956560_n

FLESH GORDON MEETS THE COSMIC CHEERLEADERS 
Un film de Howard Ziehm (US, 1989, 98 min, VF)
Interdit aux moins de 16 ans

« Voyage eroticosmic »

Flesh Gordon, devenu acteur pour film minable , est kidnappé par des majorettes cosmiques qui en veulent à sa virilité. Sa fiancée et le professeur E. Jackull se lancent alors à leur poursuite à bord d’un étrange vaisseau spatial propulsé grâce à l’énergie libérée par la copulation de poulets. Leur fantastique et dangereuse épopée va être ponctuée de rencontres extraordinaires avec des créatures pour le moins étonnantes.Un film à l’humour trash qui ne manquera pas de vous sidérer de part son haut degrés de stupidité !

Film interdit aux moins de 16 ans

 

Vendredi 20 novembre 20 h PARIS 11e – La Cantada II 13 rue Moret – (metro Ménilmontant)

Cinéma de Clapier 

NINJA TERMINATOR

ninja_terminator

 

Un 2 en 1 monté par Godfrey Ho (VF, 1h35, Hong Kong, 1985)
Evidemment un tel titre a le mérite d’attiser la curiosité du nanardeur mais point de Terminator ici ou de robot vengeur dans cette zèderie réalisée à partir d’un film Taïwanais et monté avec de nouveaux plans tournés à Hong Kong. C’est le célèbre 2 en 1, un procédé consistant à fabriquer un long métrage composé de rushes issus de différents films, qui sont ensuite assemblés via le montage et un nouveau doublage de l’ensemble pour assurer un minimum de cohérence.
Mais néanmoins, les ninjas sont bel et bien au rendez-vous. Mais des ninjas à la sauce Godfrey Ho avec des tenues haut en couleur qui évoluent dans une histoire très téléphonée car ici tout le monde connait le numéro de tout le monde.
Dans ce vrai panier de crabes, Richard Harrison le ninja des bois en tenue de camouflage est à la fois au fond du trou et au sommet dans le plus légendaire des films de ninja de Godfrey Ho.
Jaguar Wong rules ! La séance sera ponctuée d’animation, d’un jeu et de bandes annonces Ninjawouak.
P.a.F: 3 € (carottes incluses)

 

Samedi 28 novembre 20h30 – Angoulême (16) – le Cinéma de la Cité  - 60 avenue de Cognac

Dans le cadre du festival rayon fantastique, le rendez-vous cinéphage le plus attendu de l’année est enfin de retour ! 5 longs-métrages et quelques surprises, présentés par Rurik Salle(Distorsion) et Hidden Circle, entrecoupés d’entractes avec cafés, madeleines et rafraîchissements… Pass 5 films 15 € (en pré-vente dès le 15 novembre au cinéma de la Cité) ou tarifs habituels du cinéma.

12194943_915579295188526_8832629658475546917_o
20h30 ouverture de la soirée
21h00 The Lobster
23h30 Robocop
02h00 Der Samurai
03h45 The Thing
06h00 L’Homme puma

Le site du festival rayon fantatsique

    Print       Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>