Loading...
You are here:  Home  >  News du site Nanarland  >  Current Article

Nanarland, partenaire de Message à Caractère Pornographique !

By   /   3 novembre 2014  /   No Comments

Quelle ne fut pas notre joie quand Nicolas & Bruno, les deux cerveaux malades responsables de Message à Caractère Informatif, nous ont contacté pour nous proposer un rôle de consultant dans la fabrication de leur prochain méfait : Message à Caractère Pornographique.
(Il faut préciser que pour beaucoup de membres de l’équipe, Message à Caractère Informatif c’était juste l’un des meilleurs programmes courts de l’histoire de Canal+ !)

10527273_1544157079152672_7297726324916733139_n

L’affiche, assez représentative du contenu de l’oeuvre.


Là où Message à Caractère Informatif détournait des films d’entreprise des années 70/80 (Nicolas et Bruno refaisant tous les doublages : les hommes, les femmes, et même les moustachus avec un humour et un sens du timing assez imparable) Message à Caractère Pornographique s’attaque, comme son nom l’indique, aux films X !
Si seules les scènes dialoguées ont été sélectionnées et redoublées pour que la chose devienne visible par les moins de 16 ans, il n’en transpire pas moins un érotisme torride pour qui apprécie les moustaches moites, les mulettes et les brushings indéformables, à savoir toute personne normalement constituée.


La bande-annonce de Message à Caractère Pornographique.

Fort de deux expériences cinématographiques (La Personne aux deux personnes et Le Grand Méchant Loup) le duo a changé de format, et choisi de développer une seule histoire sur plus d’une heure. Résultat : un énorme mash-up de plusieurs dizaines de films (au final, le duo a conservé plus de 60 films). Un kaléidoscope de scènes de dialogues complètement tarées, de gunfights bruités à la bouche soutenus par un univers musical hyper psyché, le tout tenu par un vrai scénario (c’est une prouesse !).

Là où le tandem a fait fort, c’est dans l’abnégation qu’il a mis à trouver des perles rares et des extraits résolument « What The Fuck ». Ils ont en effet maté plus de 2500 films en quatre mois pour n’en retenir que la substantifique moelle : des couples qui copulent en roller, des jouets qui partouzent en stop-motion, de la SF kitschissime, des films ultra eighties bien sûr, et une ribambelle de trucs que nos pupilles ont eu bien du mal à imprimer.


Une interview des deux réals durant l’avant-première à laquelle nous avons pu assister.

A ce stade vous vous demandez sans doute en quoi a pu consister notre rôle de « consultant ». En fait, Nicolas et Bruno ont contacté Nanarland, pour élargir un peu le champs des possibles. Ils nous ont demandé de leur fournir quelques films « borderline ». Des nanars pas forcément X, mais qui « sentent très fort le cul quand même» (dixit les réals !), histoire de pouvoir placer quelques scènes tournées en extérieur (via l’un de nos chouchous : Samuraï Cop, notamment) et respirer un peu l’air frais car il ne faut pas se leurrer, même dans ses années folles, le X c’était quand même beaucoup de bureaux, de chambres et de cuisines !

Alors voilà, on est très fiers d’avoir pu, à notre échelle, contribuer à cette belle entreprise, et on reste complètement admiratifs devant le boulot qu’ils ont fourni (chapeau aussi à la production qui a « cleané » tous les droits des films). Car après avoir vu la bête, on se dit que Nicolas et Bruno ont créé une œuvre qui les dépasse presque. On peut, certes, voir Message à Caractère Pornographique pour ce qu’il est : un OVNI télévisuel au comique qui fait mouche. Mais nous on pense qu’au final ce collage finit par rendre compte de manière inédite de la folie, de la créativité et de l’insouciance qui a pu imbiber le cinéma pornographique il y a quelques décennies de cela. En un mot, Nicolas et Bruno ont rendu un superbe hommage au porno… et on n’est pas peu fier d’y être cité.

Ce Message à Caractère Pornographique sera diffusé en avant-première le 5 novembre au Palais de Tokyo à Paris, puis sur Canal+, dans la nuit du samedi 8 au dimanche 9 novembre à 00h10.

    Print       Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>