Loading...
You are here:  Home  >  Autour du nanar  >  Current Article

Steven Seagal, dernière légende du film d’action ? Les livres.

By   /   29 avril 2018  /   2 Comments

 

412IS3V7DFL

 

 

Aussi étonnant que cela puisse paraître, il n’existe pas en France d’ouvrage biographique officiel de référence sur Steven Seagal.

Il faut bien aussi avouer qu’il est aussi difficile de démêler le vrai du faux dans la légende de notre casseur de bras. Face à ce manque, Arnaud Niklaus, fan sincère de Saumon agile et animateur de la page Facebook Steven Seagal France a décidé de prendre le problème à bras le corps et a sorti en 2012 un ouvrage à compte d’auteur : « Steven Seagal, dernière légende du film d’action » où il revient non seulement sur la carrière de Steven mais établit aussi une filmographie commentée. Un premier ouvrage complété en 2015 par un second tome où il revient sur l’actualité et les films plus récents de la star.

 

 

 

41MnpKYl5BL

 

 

De petits fascicules bon marché (8.90 et 8 €), trouvables facilement en ligne, qui se veulent le plus factuels et neutres possibles. Être fan n’empêche pas d’avoir aussi du recul et du sérieux dans sa démarche. Vous y trouverez aussi pas mal d’anecdotes intéressantes, qui vous permettront de faire le point sur un personnage souvent décrié voir problématique. Alors si vous voulez en savoir plus sur Steven, nous ne pouvons que vous conseiller de vous pencher sur ces deux livres.

 

DaGGovPU0AAvtJH

 

Nous avons demandé à Arnaud de présenter ses livres et sa page Facebook au travers d’une petite interview vérité.

Peux-tu un peu te présenter à nos lecteurs?

Je m’appelle Arnaud Niklaus, j’habite Strasbourg, et travaille dans le domaine de la sécurité privée. Je suis également écrivain, scénariste amateur, et administrateur de la page facebook « Steven Seagal France ». J’ai publié un roman (« L’autre sanctuaire » en 2012), un recueil de nouvelles (« Les brumes du labyrinthe » en 2013), une nouvelle (« La guerre des clowns » en 2017), ainsi que les tomes 1 et 2 de « Steven Seagal, dernière légende du film d’action? » (2012 et 2017).

Pour en savoir plus sur les ouvrages d’Arnaud

Comment as-tu découvert Steven Seagal?

L’un des acteurs préférés de ma mère n’est autre que Tommy Lee Jones. J’ai donc découvert Steven Seagal dans le film « Piège en haute mer » (1992), où Tommy Lee Jones joue magnifiquement le rôle du bad guy.

Qu’est-ce qui t’as fait particulièrement accrocher à lui par rapport aux autres « actions stars » de l’époque?

Etant né en 1987, je suis complètement passé à côté de la période dorée de Steven Seagal (1988-1992). D’ailleurs, si le film « Piège en haute mer » m’a fait découvrir l’acteur, il n’a pas été le déclencheur de ma passion envers lui. Le film qui m’a vraiment fait plonger dedans est « L’affaire Van Haken » (2003).

Pourquoi ai-je choisi Steven Seagal plutôt qu’un autre? Car je le trouve (et ça n’engage que moi) plus charismatique qu’un Stallone, Van Damme, ou Schwarzenegger. Quand il apparaît à l’écran, son aura éclipse automatiquement la présence des acteurs jouant à ses côtés. Mais j’apprécie également Steven Seagal pour des raisons moins évidentes. J’aime le fait qu’il soit capable de régler n’importe quelle situation en deux trois coups de poings. Dans ses films, la justice fini toujours par l’emporter (ce qui est loin d’être le cas dans notre monde actuel). Le fait qu’il est également essayé d’éveiller nos consciences sur certains sujets (l’écologie, la paix) le rend assez unique dans le milieu des « actions stars ».

arnaud

As-tu déjà été en contact avec lui, ou as-tu eu des retours de sa part sur tes livres?

Je n’ai jamais été directement en contact avec lui. Par contre, grâce à la gentillesse de Philippe Martinez (qui réalise actuellement la nouvelle série de Steven Seagal « General Commander ») j’ai eu un coup de téléphone où Steven Seagal me remercie pour mon soutien. Je sais également qu’il a apprécié ma page facebook « Steven Seagal France ».

Quelle a été ta démarche pour écrire ce livre?

Quand j’ai créé la page Facebook « Steven Seagal France », j’ai vite vu que beaucoup de personnes voulaient en savoir plus sur l’acteur. Malheureusement, aucun livre en français n’existe sur lui (d’ailleurs, aucun livre officiel n’existe sur lui). Etant moi-même écrivain, j’ai décidé de combler ce vide littéraire.

Il est toujours difficile de démêler le vrai du faux dans la vie de Seagal? Comment as-tu procédé?

Tu viens de mettre le doigt sur le plus gros problème. Pour quasiment tout ce qui concerne Steven Seagal, il existe (au minimum!) deux versions différentes. A partir de ce moment , il est difficile de reconstruire le puzzle affreusement compliqué formé par sa carrière. Mais à force de regrouper les différents témoignages, on arrive à reconstituer une partie de la vérité. En ce qui concerne LA vérité, seul Steven Seagal la connaît…

Le personnage est assez controversé, tu restes volontairement très neutre et factuel dans tes livres.

C’était mon intention depuis le début. Quand j’ai créé ma page facebook « Steven Seagal France », j’ai dès le départ laissé les gens exprimer leur point de vue, sans jamais réellement interférer (ou pire encore, censurer). Il faut respecter les points de vue de tous les fans, les irréductibles comme les déçus. J’ai décidé d’écrire mes livres de la même façon, sans prendre position, en racontant seulement les faits. D’ailleurs, qui suis-je pour me permettre un jugement à son encontre?

Si tu devais conseiller quelques films pour découvrir et apprécier l’acteur, quels seraient-ils et pourquoi?

Une question difficile… Il y a bien sûr les indispensables « Piège en haute mer » (1992) et « Piège à grande vitesse » (1995), à regarder pour comprendre pourquoi le nom de Casey Ryback fait rêver les fans). Je conseillerais également « Terrain miné » (1994), « Menace toxique » (1997), et « Le patriote » (1998), pour voir que Seagal sait aussi faire passer un message plus sérieux dans ses films. Les actionners avec un peu d’humour tel que « L’ombre blanche » (1996) et « Hors Limites » (2001) ont également leurs qualités. « Désigné pour mourir » (1990) est un vrai bijou mélangeant habillement thriller, action, et univers vaudou. Parmi ses films plus récent, je conseillerais « Jeu fatal » (2008). Seagal y montre qu’il est bien plus qu’un simple acteur de film d’action, puisqu’il y joue un père alcoolique et divorcé qui néglige aussi bien sa vie que sa fille unique.

 Quel regard portes-tu sur Steven et sa carrière?

Au risque de passer pour un crétin, je pense que Steven Seagal peut être fier de sa carrière. Il a réussi à « squatter » nos salles de cinémas de 1988 à 2003, et sa carrière dans les bacs à DVD a connue plus d’échecs artistiques que financiers. Il est dommage que les quelques tentatives de changement de genre aient été des flops. « Against the dark » (2009) était un film d’horreur fauché, et « Attack force » a subi bien trop de problèmes pour pouvoir donner un film fantastique cohérent (mauvaise post-production, mésententes entre Seagal et le réalisateur, etc).

Steven a tourné l’année dernière en Thaïlande un de ses films les plus prometteurs (« Attrition »), et travaille actuellement avec le réalisateur français Philippe Martinez sur une nouvelle série (« General Commander »). On ne peut donc toujours pas parler de Seagal au passé. Malgré ses soixante-six ans, l’acteur reste une référence actuelle du cinéma d’action. Il n’a jamais réellement été oublié par ses fans, et ses « remplaçants » (Vin Diesel, Dwayne Johnson) ne risquent pas d’autant marquer l’histoire du cinéma que le mythique Saumon Agile.

Feras-tu un troisième tome?

Je m’occupe actuellement de la publication de mon prochain recueil de nouvelles, « Terminus pour l’humanité », qui devrait sortir pour cet été. Mais devant la richesse de l’actualité de Seagal, il n’est pas exclu qu’un « Steven Seagal, dernière légende du film d’action? Tome 3″ paraisse dans les prochaines années.

 14102252_10154522122313179_7377126388245761527_n

Et si vous n’achetez pas les deux livres, Steven s’occupera personnellement de votre cas ! 

    Print       Email

2 Comments

  1. Michel dit :

    Quelques petites coquilles :

    « téléphone ou Steven Seagal »

    « Quand j’ai créer la page Facebook » (2x)

Répondre à Rico Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>